Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
5 Juil 2018 | Observatoire
 

L’enseigne de restauration, rachetée en 2017 par le Groupe Bertrand, se lance dans une transformation totale. Cap sur une orientation plus marquée steak-house. 

Alors qu’Hippopotamus va souffler ses 50 bougies, nouveau concept et nouveaux services sont ainsi déployés. « Hippopotamus s’inscrit dans la démarche de recréer un véritable steak-house à la française, en innovant avec un nouveau mode de cuisson à la braise. Un réel travail de fond sur l’assiette et sur la carte a été mis en œuvre révélant toute l’expertise et le savoir-faire de l’enseigne sur la viande » indique Philippe Héry, directeur général de l’enseigne.

•• Côté décoration, l’enseigne repart à zéro et mise totalement sur des matériaux bruts comme du bois, du cuir ou des peaux de vache. Les espaces ont été repensés et remodelés « permettant de redonner de l’aisance à la clientèle ». Tout un univers qui rappelle et renforce l’ADN de la marque. Alors que l’identité visuelle a été revue.

Ce changement de concept intervient deux ans à peine après le déploiement du concept « Hippo », qui se voulait plus urbain et un an après le rachat du Groupe Flo par le Groupe Bertrand.

•• Ce sont d’ores et déjà six restaurants qui affichent cette nouvelle identité, dont deux à Paris (avenue de Wagram et Boulevard du Montparnasse) ainsi qu’à Arcueil, Trappes, Strasbourg et Noyelles-Godault. « Hippopotamus est une marque qui parle à toutes les générations et qui revit tout en s’appuyant sur ses racines et en conservant son ADN. Cette transformation est en marche grâce et avec l’ensemble des équipes » affirme Philippe Héry, directeur général de l’enseigne.

•• Cette transformation intervient également dans un contexte de marqueurs économiques au vert. Ainsi, à périmètre comparable, pour la première fois après 25 trimestres consécutifs de baisse, le chiffre d’affaires de l’enseigne est en hausse sur les trois premiers mois de l’année 2018 « grâce à la mise en place de la nouvelle stratégie commerciale », assure l’enseigne, « les premiers restaurants rénovés enregistrent déjà une forte hausse de leur fréquentation avec une progression conséquente les soirs et week-ends ; alors que le ticket moyen en hausse. »