Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
3 Sep 2019 | Observatoire
 

Le 25 août dernier, à Angers, il y avait foule pour la première ouverture dominicale du Géant-Casino, sans personnel et jusqu’à 21 heures. En plus de certains clients venus pour faire leurs emplettes, de nombreux manifestants étaient venus affirmer haut et fort leur mécontentement …

Côté distributeurs, quel est vraiment le poids économique généré par cette ouverture ?

Une enquête Nielsen reprise dans LSA.

•• Cet été, pas moins de 78 % des hypermarchés et supermarchés ont laissé leurs portes ouvertes ce septième jour, selon Nielsen. Le paneliste note, ce jour-là, un public plutôt jeune et aisé (cadres supérieurs). Plus de la moitié des achats est ainsi réalisée par des foyers de moins de 50 ans.

•• Selon Nielsen, près de 5 % des ventes (4,5 %) sont désormais réalisées le dimanche dans la grande distribution. Le directeur de l’hypermarché d’Angers, contacté par LSA, confirme d’ailleurs que l’ouverture de son magasin, sans personnel, le dimanche, devrait lui permettre de 5 % de CA en plus. Un chiffre non négligeable qui représenterait 41% de la croissance de la grande distribution début 2019.

•• Avec + 30,5% de progression le dimanche, les hypermarchés sont au premier rang des progressions observées en 2019, devant les drives. « Un phénomène avant tout lié aux ouvertures récentes, notamment chez Auchan, qui compte désormais près de 90% de ses hypermarchés ouverts le dimanche » souligne Daniel Ducrocq, directeur du service distribution chez Nielsen.

•• À noter que l’ensemble des commerces de proximité totalise, ce jour, 10 % de son CA moyen, toujours selon Nielsen.