Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
23 Oct 2020 | Observatoire
 

L’e-commerce a vu ses ventes exploser avec le confinement.

La progression a été notamment forte pour les « Produits de grande Consommation » et le « Frais libre-Service » (PGC-FLS). Et cela a persisté après le déconfinement.

Selon des données Kantar, en cumul à la date au 6 septembre 2020, les ventes en ligne représentaient 8,1 % des achats totaux de PGC-FLS contre 6,3 % sur la même période l’an passé. « Le circuit a gagné 3 ans de développement », analyse Gaëlle Le Floch, la directrice de la division Worldpanel de Kantar.

•• « Le circuit compte 11,3 millions de clients, soit 40 % des foyers français », explique Grégoire Baudrier, business unit director retail insights chez Kantar.

Pendant le confinement, les GSA (grandes Surfaces alimentaires) ont représenté 59 % de l’activité PGC-FLS online et constitué 69 % de la croissance. Celle des GSA qui s’explique d’abord par le gain de clients.

10 % des foyers qui n’étaient pas clients du online ont réalisé des achats en ligne sur les sites des GSA pendant le confinement, soit 2,8 millions de clients supplémentaires. Et sur ces 2,8 millions de clients supplémentaires, 40 % sont revenus faire des achats pendant l’été.

•• « Près de la moitié de ces nouveaux clients ont plus de 50 ans », constate Grégoire Baudrier. Le taux de pénétration des quinquagénaires sur les sites e-commerce généralistes est passé de 25 % en février à 35 % à en septembre.

Celui des sexagénaires est passé de 18 % à 27 % et celui des septuagénaires de 13 % à 17 %. Sur 100 foyers septuagénaires « gagnés on line », 48 % sont revenus dans les 16 semaines suivant le confinement, poursuit-il. Conséquence : la déconsommation observée dans les hypermarchés vient avant tout des sexagénaires et des septuagénaires : -14,8% pour les premiers, 17,2% pour les seconds.

•• Sur le marché du textile, la vente en ligne a aussi gagné des clients. 43 % des Français ont acheté de la mode en ligne au premier semestre 2020, soit 9 % de plus qu’en 2019.

Et selon Kantar, la moitié des nouveaux clients sont déjà revenus pour faire au moins un autre achat. Parmi les sites gagnants, citons Nike, Kiabi et les Galeries Lafayette. La seconde main a aussi séduit les Français : Vinted est le quatrième acteur parmi les sites sur lesquels les Français ont fait le plus d’achat de textiles (4,4 % de part de marché) derrière Amazon (5,7 %), Veepee (6,2 %) et Zalando (6,2 %).