Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
11 Juil 2017 | Observatoire
 

Depuis peu, les banques multiplient les investissements dans les jeunes pousses du numérique … BNP Paribas a investi, au printemps, dans le Compte Nickel des buralistes (voir Lmdt des 4 et 5 avril). Natixis (groupe BPCE) vient de mettre la main sur Danelys (solutions de paiement et marketing).

La Banque Postale mise, à son tour, sur l’innovation avec l’acquisition de la plateforme de financement participatif KissKissBankBank qui revendique une communauté de 1,3 million de membres et indique avoir collecté 83 millions d’euros et financé 27 000 projets.

•• C’est une première étape de la stratégie digitale de La Banque Postale. « Nous voulons créer un écosystème de finance digitale au sein du Groupe » explique Olivier Lévy-Barouch, directeur adjoint de la stratégie et du développement, au Figaro (édition du 29 juin). « Nous développerons une banque mobile à l’automne 2018 et nous ne nous interdisons pas de réaliser d’autres acquisitions ».

« Les banques ont compris l’intérêt qu’elles avaient à travailler avec des fintechs, qui leur permettent d’être à la pointe de l’innovation. Ce qu’elles ont du mal à faire seules » explique Mikael Ptachek, consultant chez KPMG.

•• C’est la première fois en France qu’une banque rachète une plateforme de crowfunding. Et à l’instar d’autres établissements comme le Crédit Agricole ou BNP Paribas, la filiale de La Poste devrait bientôt ouvrit un incubateur qui ne sera pas réservé aux seules start-up de la finance. « Cela nous permettra d’identifier les services et produits de demain. Certains seront complémentaires aux produits de base bancaire » avance Olivier Lévy-Barouch.