Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
5 Oct 2019 | Observatoire
 

Plusieurs établissements bancaires envisagent d’élargir leurs horaires d’ouverture en soirée.

Il s’agit de faire revenir le client dans leurs murs où est encore réalisé l’essentiel des ventes, bien loin devant les achats de services en ligne qui, pourtant, sont en plein développement : 80 % des entrées en relation se font encore en agence.

•• Le Crédit Mutuel expérimente l’ouverture jusqu’à 19 heures, à raison de deux fois par semaine, dans certaines agences, indique le groupe au Monde.

BNP Paribas a ainsi lancé des négociations avec les syndicats pour ouvrir certaines succursales à Paris jusqu’à 19 heures, comme peut déjà le faire La Banque Postale. LCL a lancé en octobre dernier un test de trois mois l’ouverture jusqu’à 20 heures de plusieurs agences de l’ex-Crédit Lyonnais.

•• Au cours de la décennie, le nombre d’agences bancaires en France n’a cessé de décroître pour s’établir à environ 36 500 points de vente, soit 2 300 agences en moins depuis 2010. Sur la même période, les guichets se sont vidés de leurs clients sous l’effet conjugué de l’automatisation et de l’utilisation des applications bancaires pour les opérations courantes (entre une à trois visites, au maximum, par an).

Les banques cherchent donc un équilibre : d’un côté, maintenir un réseau d’agences suffisamment dense et adapté au rythme de vie des Français afin de générer des revenus ; de l’autre fermer les points de vente jugés peu rentables.