Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
6 Mar 2019 | Observatoire
 

Pour livrer ses produits encombrants, Cdiscount cherche à multiplier les solutions de livraison et à compléter son maillage … en misant sur des fermes.

L’ambition consiste à atteindre trente points de retrait de ce type dès cette année. 

Tous les produits de plus de 30 kilos sont éligibles à ce service : soit 7 500 références de gros électroménager, TV, et univers de la maison (intérieur et extérieur).

•• Selon Cdiscount, ce service de livraison présente trois avantages majeurs pour l’internaute :

. la flexibilité des horaires de retrait des colis ;
. l’aide au chargement des produits par l’agriculteur ;
. et l’offre de services complémentaires en lien avec l’exploitation agricole, comme la vente de produits à la ferme.

•• « Nous sommes convaincus que la supply chain de demain allie innovation et responsabilité sociétale et environnementale », assure dans LSA, Pierre-Yves Escarpit, directeur général adjoint chez Cdiscount.

« C’est pourquoi nous sommes très heureux … d’offrir à nos clients, vivant en zone rurale ou péri-urbaine, un service de livraison plus proche d’eux ainsi que de favoriser le lien entre nos clients et les producteurs locaux. »

•• Cdiscount s’est appuyé sur la start-up Agrikolis, qui a intégré son incubateur dédié à la supply chain, « The Warehouse ». « Ce concept innovant a un double bénéfice, celui de faciliter le retrait de colis volumineux pour le client du e-commerce et de proposer un nouveau débouché pour l’agriculteur qui dispose d’un espace de stockage sécurisé. La ferme devient ainsi un relais de proximité et un point de rencontres. »