Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
10 Nov 2017 | Profession
 

À force de serrer les délais (voir Lmdt du 7 novembre).

Il y a des buralistes, abonnés à un service d’étiquettes pour leurs linéaires, qui n’ont pas reçu, ce jour, leur jeu pour lundi prochain. C’est fâcheux, d’autant que demain est jour férié.

Certes, les débitants concernés ne sont qu’une minorité. Et ils ont la possibilité d’accéder aux nouveaux prix (voir Lmdt du 8 novembre).

Mais les responsables de la Confédération ont préféré prendre les devants en s’assurant auprès de la Douane que tout se passera bien sur le terrain. L’essentiel est que les anciens prix ne soient plus en place, ce lundi matin.

D’autant que les nouveaux prix seront téléchargés sur les caisses. Et que les buralistes devront se consacrer aussi à leur déclaration de stock.

Reste la grande inconnue. Comment vont réagir les clients en découvrant concrètement combien coûte leur paquet favori ?