Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
27 Fév 2018 | Profession
 

Alain Vieilledent – président du syndicat des buralistes de l’Aveyron – est intervenu, dimanche dernier, à la tribune de l’assemblée générale de l’Umih pour rappeler l’inquiétude de ses collègues concernant la hausse du prix du tabac.

•• « Avec la nouvelle hausse d’un euro en mars, il est probable que le marché parallèle va beaucoup grossir », affirme-t-il, alors qu’à l’horizon 2020, le prix du paquet de cigarette aura atteint 10 euros.  À cette date et selon certaines projections, 5 000 buralistes pourraient avoir fermé leurs boutiques, reprend Centre-Presse.

•• « Nous avons besoin de réadapter nos métiers aux besoins quotidiens des gens » poursuit Alain Vieilledent. Le syndicat des buralistes de l’Aveyron fédère 180 des 200 buralistes que compte le département