Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
10 Fév 2018 | Profession
 

À peine revenu de vacances méritées, le blogueur buraliste parisien Cyrille Geiger (voir Lmdt du 31 août 2017) a repris le clavier pour étriller Anne Hidalgo, « Notre Drame de Paris ».

 « Depuis le 1er janvier 2018, les buralistes ne peuvent plus encaisser les amendes pour stationnement auxquelles ont été substituées les Forfaits Post Stationnement payables exclusivement sur le site de la ville de Paris … et c’est au buraliste d’expliquer bénévolement, non sans se faire engueuler, qu’il ne peut plus encaisser les nouveaux PV.

 « Soyons clairs, le choix de contourner les buralistes a été fait au profit d’un partenaire exclusif qui n’entend pas partager le gâteau juteux qui lui a été emmené sur un plateau par Anne Hidalgo.

 « De plus, de sources concordantes, je peux affirmer aujourd’hui que la Mairie de Paris a aussi décidé de supprimer les cartes de parking vendues chez les buralistes au profit de cartes bancaires et autres applications de paiement sur téléphone portable.

 « Autant dire que les Parisiens les moins favorisés qui n’ont pas de cartes bancaires n’ont qu’à aller vivre ailleurs (…)

 « En quelques mois, alors que toute la classe politique applaudit le travail de réinvention et de mutation des buralistes qui veulent être moins dépendants du tabac (voir Lmdt du 2 février ), Anne Hidalgo s’empresse de leur supprimer une partie de leur activité historique sans avoir pris même la peine d’en informer ni les buralistes ni leurs représentants syndicaux. »