Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
10 Sep 2018 | Trafic
 

Une affaire rondement menée.

Lundi dernier, le 3 septembre, les agents douaniers de la brigade de Saint-Aybert (voir Lmdt du 19 mars) sont en poste, sur l’autoroute A2, juste à la frontière franco-belge. Pour contrôler, en ce début de soirée, des véhicules dans le flux venant du pays voisin.

•• Il se trouve que le chauffeur d’un fourgon utilitaire leur déclare … transporter du tabac et se rendre dans l’Ouest de la France. Mais sans le moindre justificatif, ni document réglementaire.

•• Le véhicule est alors escorté jusqu’à la brigade où 29 cartons de 25 cartouches de Marlboro (sans paquet neutre et avec mentions sanitaires en anglais) sont déchargés du camion : soit 14 500 paquets de cigarettes, « pour une valeur à la revente de plus de 100 000 euros » précise dans un communiqué Simon Decressac, Directeur régional de la Douane de Lille.

•• Placé en retenue douanière, le chauffeur a fini par indiquer aux enquêteurs du Service national de la Douane judiciaire (SNDJ) de Lille que son précieux chargement était destiné à être écoulé en région parisienne : « un réseau parallèle de contrebande bien organisé » ajoute le communiqué.

•• En comparution immédiate au tribunal de Valenciennes, ce mercredi 5 septembre, le chauffeur a été condamné à une peine d’un an de prison, avec mandat de dépôt, et à une amende douanière de 100 700 euros.