Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
25 Mai 2019 | Observatoire
 

Des chercheurs australiens se sont lancés dans l’entreprise hardie visant à passer au crible les effets sur la santé de 22 « drogues », ainsi que les préjudices extérieurs engendrés par leur consommation. Dans leur classement, c’est l’alcool qui aurait l’effet le plus dévastateur. Devant l’héroïne et les opioïdes. 

Dans le cadre de ces travaux – publié dans le Journal of Psychopharmacology – une équipe de 25 experts a donc évalué ces 22 drogues – licites et illicites – selon 16 critères.

Parmi ces critères, une première catégorie de 9 correspond aux méfaits directs sur la santé et la vie du consommateur : notamment la mortalité, la dépendance, les troubles mentaux et la perte de relations sociales.

La deuxième catégorie, de 7 autres critères, prend en considération les préjudices causés aux tiers : les blessures, la criminalité en général, le coût économique sur le ménage et la collectivité, etc. Le tout étant valorisé sur une échelle de 50 points pour chacune des deux catégories de critères.

•• C’est le fentanyl qui serait la drogue la plus nocive pour l’individu lui-même. Soit le « score » de 50 sur 50 (par rapport à la première catégorie de critères)

Jusqu’à cent fois plus puissant que l’héroïne, cet opioïde de synthèse était initialement réservé à certains malades du cancer mais a vite inondé le marché des stupéfiants américain. Depuis 2016, le fentanyl est la drogue la plus tueuse par overdoses aux États-Unis.

Au deuxième rang, l’héroïne obtient un score de 45/50. Elle est suivie de l’alcool (41/50), du crystal méthamphétamine (« crystal meth ») et du tabac (14/50).

•• Lorsque les chercheurs prennent en compte les critères portant sur les préjudices causés aux tiers, le classement change : l’alcool arrive alors en tête avec un score combiné de 77/100, suivi du crystal meth (66/100), de l’héroïne (58/100), du fentanyl (51/100) et du tabac (32/100).

À titre de comparaison, le LSD et les champignons n’obtiennent qu’un score combiné de 5/100, l’ecstasy un score de 7/100 et les cigarettes électroniques … de 3/100.