Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
10 Mai 2014 | Observatoire
 

N BedosNicolas Bedos réagit aux récentes déclarations de Marisol Touraine sur le tabac et la cigarette électronique (voir Lemondedutabac des 30 avril, 1er et 2 mai). Il le lui fait savoir, par le truchement de sa chronique dans l’hebdomadaire Elle, lui expliquant sous forme de missive en quoi elle fait fausse route … sur toute la ligne. Extraits.

« Chère Ministre de ma santé,

« Je vous sais gré de vous émouvoir de l’état de mes poumons, mais je peux vous jurer qu’il faudra envoyer la Garde nationale et le GIGN pour m’empêcher de m’en griller une sur une plage au mois d’août! C’est toute l’armée que j’attends pour m’obliger à l’écraser le long de la Promenade des Anglais ou d’un ruisseau du bois de Boulogne.

« Pourquoi  ? Parce que ma santé, c’est encore la mienne. Ma vie ? C’est encore la mienne (…) Les jardins  ? Ce sont les nôtres. La nature qui nous entoure n’est ni de gauche, ni de droite, ni régentée par Bruxelles. Pas plus que les rues de Paris (…)

« Fumer tue  ? On le sait. C’est écrit sur les paquets, c’est tatoué sur nos biberons et c’est prélevé dans nos poches. C’est parce que fumer tue que je n’impose pas mon vice aux narines innocentes, que je me les gèle en plein hiver à l’entrée des brasseries … C’est parce que fumer tue que j’essaie d’arrêter en testant chaque bidule que des escrocs nous dealent en toute légalité.

« Hélas, les études prouvent que la majorité de jeunes tient tête à toutes vos campagnes répressives. Ils fument, malgré les photos de gorges éviscérées qu’on leur glisse sous le nez. Ils fument, malgré le cancer foudroyant de leur oncle adoré et la voix de travelo que leur mère chope chaque matin.

« Grâce à vous et vos petits camarades non fumeurs, ils savent déjà qu’il leur faudra : se serrer la ceinture jusqu’à l’ultime bouffée; travailler plus et plus longtemps – pour moins d’argent, évidemment; faire davantage d’études pour accéder – peut-être! – à des boulots moins gratifiants; ne plus croire aux discours d’une extrême gauche prétendument déconnectée de la réalité économique; accepter que le socialisme adopte, une à une, les marottes ultra-libérales.

« Et, cerise sur le gâteau périmé, vous voudriez les empêcher de vapoter à l’air libre?

« Chère Marisol, de grâce, pour la santé physique et psychique de chacun : ouvrez des bars de nuit (le plaisir favorise la croissance économique!), lâchez donc les poumons des inhaleurs de vapeur d’eau ou de Marlboro Lights et creusez-vous le cortex pour freiner l’expansion de la coke et du MDMA, ces roulettes russes psychiatriques que des gamines de 14 ans s’enfilent tous les week-ends sans même en supputer les périls sournois. Ne l’oubliez jamais : la vie est pour certains déjà mortelle d’ennui … Et vous n’avez rien fait contre cette grave épidémie ».