Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
12 Mar 2019 | Trafic
 

Le but du coup de filet était de démanteler le marché clandestin qui s’était réinstallé autour de l’ancien site de la Sonacotra, boulevard du Mercantour à Nice ouest, après avoir été interdit en septembre dernier.

Préparée depuis des mois, l’opération d’envergure a mobilisé près de 90 fonctionnaires : Police municipale, Police nationale, Douane, Police aux frontières, Urssaf, inspection sanitaire, d’après Nice-Matin.

•• Au petit matin du dimanche 10 mars, le top départ était donné et les policiers ont investi en masse le secteur, provoquant la panique chez les vendeurs clandestins.

Sur place, de la viande entreposée à l’air libre dans des chariots, des carcasses de voitures, des points de vente de tabac en provenance du Maghreb. Ce marché sauvage est tellement important que les riverains ne peuvent plus accéder à leur logement le dimanche.

•• Le bilan des saisies : une tonne de viande impropre à la consommation, 750 kilos de fruits et légumes sans traçabilité et 25 cartouches de cigarettes de contrebande … qui n’ont pas eu le temps de disparaitre à temps.

Six personnes ont été interpellées. Parmi elles, un vendeur à la sauvette refusant la destruction de ses objets, un autre pour « défaut de permis conduire et d’assurance », deux autres pour « infraction à la législation sur les étrangers » et l’un pour « trafic de tabac ».