Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
10 Août 2019 | Trafic
 

Le pari était gros. Très gros. Trop gros. 

Dimanche 4 août, sur le coup de 22 heures, à l’aéroport Nice-Côte-d’Azur : un frère et une sœur, respectivement âgés de 26 et 22 ans, débarquent en provenance de Dubaï avec leur père, tous les trois sont de nationalité algérienne. 

Ils sont un peu chargés en bagages : cinq valises, six sacs, deux autres en plastique, le tout rempli à ras bord : cela fait beaucoup, quand même, pour de simples vacances. Et donc, l’attention des douaniers a été attirée.

•• Le père préfère filer et laisse ses enfants entre les mains des douaniers et de la Police aux Frontières.  Lesquels établissent rapidement le « net excédent bagage » : 185 kilos de tabac à chicha, 286 paquets de cigarettes Marlboro et 80 téléphones Samsung, selon Var Matin.

•• Le frère et la sœur sont passés, en comparution immédiate, le 8 août, devant le tribunal correctionnel de Nice. Explication des prévenus : cette marchandise « devait être livrée à Marseille ». Mais le tabac était « à destination de l’Algérie » (sic). Un parcours pour le moins surprenant, a relevé la présidente du tribunal.

•• Et on apprend que Ia sœur, étudiante, n’en est pas à sa première « mission »: elle admet bien volontiers avoir déjà convoyé des cigarettes à deux reprises.

Commerçant, le frère fait état de ses revenus : « 1 000 à 2 000 euros par mois ». « Comment on fait, quand on gagne 1 000 à 2 000 euros, pour passer des vacances à Dubaï et acheter 80 téléphones ? » lui demandé la présidente. « Un taux de change favorable ». Une réponse qui n’a pas été très bien accueillie.

•• Verdict : neuf mois ferme, pour l’une et l’autre. Et 56 000 euros d’amendes douanières.