Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
14 Jan 2019 | Trafic
 

Trois Kosovars devaient comparaître, ce mercredi 9 janvier, devant le tribunal correctionnel de Nancy. Ils ne se sont pas présentés. Il y a deux ans, ils avaient été interceptés avec 120 kilos de tabac achetés au Luxembourg.

L’arrestation a eu lieu le 4 août 2016 au péage de Gye sur l’A31 (près de Toul), l’un des lieux les plus surveillés pour le trafic de drogue et de tabac.

•• L’ouvreur, un Kosovar, circulait dans une voiture « à bout de souffle ». À l’intérieur, les douaniers découvrirent 714 pots de tabac à rouler achetés au Luxembourg par les commanditaires de la « mule », deux autres Kosovars en situation irrégulière qui suivaient en voiture le véhicule porteur du tabac. Les douaniers ont fait le rapprochement après avoir remarqué les nombreux coups de fils passés depuis et entre les deux autos.

•• L’enquête permit d’apprendre que la « mule » avait reçu 350 euros pour faire le convoyage qui devait s’achever à Oyonnax, dans l’Ain. L’un des trois contrebandiers a été récemment condamné pour le même type de fait, mais qui n’a encore rien d’inscrit à son casier judiciaire.

•• Le procureur a requis cinq mois de prison avec sursis pour les deux primo-délinquants, cinq mois ferme pour le « récidiviste ». Plus, solidairement, 3 000 euros d’amende et 17 000 euros de pénalité douanière.

L’avocat a défendu que ses clients étant absents n’avaient donc pas droit à un procès contradictoire et que les réquisitions portaient « sur deux délits », alors qu’on ne peut être jugé deux fois pour la même chose.

Le tribunal a reporté le délibéré au 27 février.