Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
2 Oct 2020 | Profession
 

L’épidémie de Covid-19 a amené de nombreux commerçants à stocker, voire sur-stocker, du gel hydroalcoolique, pour certains en vue de sa revente.

Dans un communiqué, la Mudetaf attire l’attention sur le fait que ce produit chimique requiert de prendre des précautions de stockage pour ne pas faire courir de risques à son commerce.

•• Le gel hydroalcoolique contient de l’éthanol très inflammable. Il présente d’ailleurs le pictogramme d’information comme tous les produits de sa gamme. Par conséquent, il peut être générateur d’incendie aggravé par l’écoulement du liquide qui prendrait feu, accélérant la propagation des flammes.

Si le gel vient à se répandre, c’est également une source de pollution.

•• Les bonnes précautions de stockage

La première règle pour limiter les risques est de ne pas sur-stocker d’importantes quantités de gel hydroalcoolique.

Il ne faut jamais le stocker avec un produit incompatible, notamment un produit « comburant ». Si le produit inflammable prend feu, le produit comburant alimentera et accélérera le feu.

•• Trois règles à respecter

stocker les flacons dans un bac,
 à l’abri de la chaleur,
 à l’extérieur ou dans un local bien ventilé et éloigné de toute source d’inflammation (comme les surfaces chaudes, les systèmes de chauffage, les flammes nues et tout appareil électrique et non-électrique).

(Voir le 8 septembre 2020)