Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
28 Oct 2018 | Trafic
 

Il n’y a pas qu’à Perpignan que la situation du marché parallèle est devenue critique (voir Lmdt du 26 octobre).

À Montpellier aussi, à tel point que les policiers y multiplient les interventions dans les secteurs du Plan Cabanes et du faubourg de Figuerolles – zones les plus connues de ventes à la sauvette – alors que le contexte ne leur facilite pas la tâche. Et que l’offre y est double : tabac et cannabis.

Avec toute une organisation s’approvisionnant aussi bien en Ukraine qu’en Andorre (pour le tabac), relayée par des commerces et s’appuyant sur des revendeurs sans-papiers. Un dispositif proprement mafieux (voir Lmdt des 24 et 1er octobre ainsi que des 3 et 5 juin).

•• Un exemple. Ce mercredi 24 octobre, une équipe de policiers municipaux remarquent le manège, reconnaissable, d’un jeune piéton sur un trottoir du cours Gambetta.

De fait, son contrôle met en évidence qu’il porte sur lui des cigarettes de contrebande et cannabis, proposés à la vente aux passants.

•• Remis aux policiers de la Sécurité publique et placé en garde à vue au commissariat central, l’individu, d’origine étrangère, a déclaré être sans-papiers et âgé de 17 ans.

Il a été déféré vendredi soir au parquet des mineurs. Et des examens osseux sont en cours pour déterminer son âge.