Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
9 Fév 2019 | Trafic
 

Après le buraliste dealer de stupéfiants (voir Lmdt du 8 février), l’inspecteur du fisc contrebandier ? Des « moutons noirs », on en trouve dans toutes les professions.

Toujours est-t-il que la division économique et financière du SRPJ (Service régional de Police judiciaire) de Montpellier a interpellé trois personnes, le 6 février. Dont un inspecteur principal des impôts.  

Celui-ci exploitait – en parallèle de ses activités de fonctionnaire et sans la moindre déclaration de recettes – une épicerie dans le quartier à problèmes de Figuerolles, à Montpellier. Avec son épouse. Or, les enquêteurs ont établi que l’on y vendait aussi des cigarettes de contrebande, entre deux salades.

Et chez la troisième personne interpellée, dont tout laisse à penser qu’elle était associée au business, 170 000 euros en liquide ont été retrouvés.

Hier soir, le fonctionnaire a été incarcéré après avoir été mis en examen, d’après Le Midi Libre, pour « fraude fiscale », « blanchiment de fraude fiscale » et « contrebande de cigarettes ».