Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
17 Jan 2017 | Institutions
 

Selon le tableau de bord tabac de l’Observatoire français des Drogues et Toxicomanies (OFDT/ voir Lmdt des 1er décembre et 17 février 2016), le mois de novembre 2016, correspondant à la première campagne « Moi(s) sans tabac » a été marqué par une baisse de 3,1 % des ventes de cigarettes et de 9,1 % sur le tabac à rouler, pendant que les ventes de substituts nicotiniques et les consultations de tabacologue ont augmenté.

•• « Cette baisse doit cependant être interprétée avec précaution car novembre 2015 avait été marqué par une augmentation sensible des ventes de tabac liée probablement en partie à la déclaration de l’état d’urgence qui a réduit les déplacements dans les pays limitrophes », indique l’OFDT.

Concernant les aides au sevrage, l’effet « Moi(s) Sans Tabac » semble moins discutable. Les ventes de substituts nicotiniques ont progressé de 28 % par rapport à novembre 2015 « poursuivant la tendance des derniers mois et aboutissant à une hausse en cumul depuis janvier qui atteint 17 % », précise l’OFDT. À noter que la même période, les livraisons de cigarettes aux buralistes ont reculé de 4,1 %. Et que les professionnels expliquent cette baisse pour les mêmes raisons.

•• En novembre 2016, les Français ont aussi été plus nombreux à consulter un tabacologue. Le nombre de patients accueillis a ainsi augmenté de 24,4 % et les nouveaux patients ont également été plus nombreux (+ 6,3 %). La part de démarches personnelles à l’origine de ces visites est à la hausse (44 % en novembre 2016, contre 36 % en moyenne depuis le début de l’année 2016).

« Ce dernier constat peut être mis en lien avec l’opération Moi(s) sans tabac menée par Santé publique France, à laquelle 180 000 fumeurs se sont inscrits sur le site dédié », commente l’OFDT, qui ajoute que le nombre d’appels à Tabac info service « a plus que doublé » par rapport à novembre 2015, et le nombre de visiteurs uniques sur le site Tabac info service a triplé (1,5 million au total).