Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
2 Nov 2017 | Institutions
 

La première édition de 2016 avait recensé quasiment 180 000 volontaires inscrits sur le site destiné à les accompagner dans leur démarche (voir Lmdt du 1er décembre 2016). La seconde édition, qui a démarré ce 1er novembre, en compte déjà plus de 120 000.

•• Lancé par Santé Publique France (voir Lmdt des 10 et 9 octobre), « Moi(s) sans tabac » invite les fumeurs volontaires à relever, tout le mois de novembre, le défi d’arrêter de fumer, pendant trente jours (et plus), en s’entraidant par la formation d’équipes – thématiques ou régionales, voire familiales – ou en cherchant de la motivation sur les réseaux sociaux mobilisés pour leur accompagnement et leur information.

•• Par exemple, la « fan-zone Moi(s) sans tabac » a été installée, ce 2 novembre à Angers, où Agnès Buzyn était attendue dans l’après-midi.

Le parcours à l’intérieur de cette fan-zone se divisant en trois espaces : « information », « consultation » avec des professionnels de santé (hors … ambiance cabinet médical) et « ludique ».

Grâce à un photoshop, le visiteur peut même y faire la une d’un journal parodique avec un parterre de supporters en arrière-plan. Il peut aussi répondre à un quizz humoristique sur l’arrêt du tabac ou encore s’inscrire à l’opération depuis des bornes.

•• Sur Twitter, Bertrand Dautzenberg a dénombré, de son côté, 4 135 vapoteurs inscrits sur son groupe. Quatre jours avant le démarrage.