Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
30 Oct 2017 | Vapotage
 

Gaïatrend (Alfaliquid), qui vient de lancer l’e-cigarette du débutant (voir Lmdt du 27 septembre 2017), participe – d’une façon originale – à l’opération « Moi(s) sans tabac 2017 » :

. en communiquant sur l’aide spécifique que peuvent apporter les proches, déjà vapoteurs, dans l’accompagnement au sevrage des fumeurs ;

. en invitant tout vapoteur à accompagner un fumeur de son entourage, dans un point de vente, afin de lui faire bénéficier d’un diagnostic personnalisé, tout au long de ce mois de novembre. De sorte à sensibiliser ce fumeur aux caractéristiques et atouts de la vape pour arrêter.

•• Selon un sondage Ifop (réalisé pour Gaïatrend en octobre 2017), 66% des vapoteurs ont commencé la vape, sur les conseils d’un proche, pour arrêter de fumer. L’influence de « ce proche » est ainsi essentielle pour découvrir la vape. Or, plus un fumeur est soutenu et accompagné dans sa démarche d’arrêt du tabac, plus il a de chances de réussir.

•• Se présentant comme leader sur le marché français des liquides pour vaporisateur personnel (avec sa marque Alfaliquid), Gaïatrend souhaite promouvoir une vape accessible au plus grand nombre. La société a, ainsi, participé à la rédaction des normes expérimentales volontaires AFNOR qui s’appliquent aux liquides, aux aérosols et aux services entourant les produits du vapotage.

•• « Animé par la volonté profonde de contribuer à la santé publique, j’ai décidé de créer la société Gaïatrend » rappelle Didier Martzel, son fondateur (voir Lmdt des 23 mars 2017 et 2 septembre 2014), « afin de proposer des solutions de vapotage accessibles, répondant aux exigences les plus élevées en matière de qualité et de sécurité sanitaires. »