Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
21 Sep 2020 | Profession
 

La Française des Jeux a remis, ce samedi 19 septembre, un chèque de 160 000 euros à l’Écomusée d’Alsace, qui servira à financer le remontage du séchoir à tabac de Lipsheim (plaine d’Alsace, au sud de l’agglomération strasbourgeoise). 

Le projet avait été sélectionné par le Loto du patrimoine comme site emblématique pour la région Grand Est, une première pour un projet de valorisation alsacien (voir 5 juillet). Une petite cérémonie a été organisée, pour l’occasion, à l’Écomusée d’Alsace : sur le site même où sera remonté le séchoir à tabac, à proximité du corps de ferme du Kochersberg.

•• François Grenier (directeur régional pour la zone Nord-Est de la FDJ) accompagné de Pierre Goetz (délégué régional de la Fondation du patrimoine) a remis le chèque de 160 000 euros à Jacques Rumpler, président de l’Association de l’Écomusée d’Alsace.

Ce dernier a rappelé l’histoire du projet, dont les prémices datent de 2014.

Démonté en 2018, le séchoir à tabac patientait depuis dans les réserves de l’Écomusée, attendant un coup de pouce financier à même d’assurer son remontage, plus compliqué que prévu.

•• « Ce Loto du patrimoine a été une bouée de secours inespérée », s’est réjoui Jacques Rumpler, qui a promis que ce séchoir à tabac, le 84ème bâtiment de l’Écomusée, serait rendu à sa fonction initiale, « permettant ainsi d’assurer la préservation d’un savoir-faire qui a fait vivre des générations d’Alsaciens ».

•• François Grenier a, pour sa part, salué un projet « concret et vivant », rappelant au passage que les joueurs du loto pouvaient se réjouir de soutenir ainsi une noble cause, celle de la préservation du patrimoine.

(voir aussi 18 septembre).