Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
7 Mai 2015 | Institutions, Profession
 

Frédéric BarbierDepuis la première réunion, avant-hier, du « groupe de travail sur l’évolution du métier de buralistes », mis en place par le député PS du Doubs Frédéric Barbier (voir Lmdt des 5 et 4 mai, 12 et 23 avril), on en sait un peu plus sur sa feuille de route. Même si on ignore encore la composition précise de ce groupe, ni même la participation éventuelle de parlementaires de l’opposition.

Quoiqu’il en soit, les objectifs affichés publiquement par le parlementaire sont les suivants :
« . la lutte contre le commerce illicite ;
. une meilleure sécurité dans les commerces ;
. réfléchir à la rémunération des buralistes ;
. penser à la diversification envisageable des activités ».

Toujours dans cette communication :
« En relation constante avec la Confédération des buralistes, qui sera largement associée à nos travaux, de nombreuses auditions vont être organisées d’ici l’été (l’Association des Maires de France, La Poste, PMU, les fabricants de tabac, les services des Douanes, les cabinets ministériels de l’Intérieur et du Budget, Nickel, Logista, La Française des Jeux, etc.).
« Des déplacements en zones rurales, en zones frontalières et dans les villes sont également prévus.
« L’objectif est de rendre notre rapport courant septembre 2015 ».