Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
4 Sep 2018 | Pression normative
 

L’exemple normand d’Yvetot (voir Lmdt du 3 septembre) aurait-il réveillé les ardeurs de l’ancienne députée, Michèle Delaunay ?

Au micro de France Bleu Gironde, ce jour de rentrée des classes, la  conseillère municipale PS de Bordeaux a annoncé déposer, lors du prochain conseil, une demande pour que soient déclarés « espaces sans tabac » les abords des écoles bordelaises.

•• « C’est un très bon exemple à donner aux enfants que leurs parents ne soient pas en train de fumer et que le trottoir ne soit pas occupé par des mégots. Pour moi, c’est un pas vers Bordeaux, ville sans tabac. Vous savez que certaines villes peuvent désormais interdire la cigarette dans les lieux publics, les parcs et même dans les rues. Tout doit être fait pour débanaliser le tabac. »

•• La prochaine étape devrait concerner les collèges : « je suis allée faire de l’information aux élèves devant les collèges, le message passe plutôt bien, les jeunes comprennent. » Devant les lycées, elle a reconnu que « c’est plus difficile ».

Alain Juppé ne semble pas soutenir sa requête.