Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
14 Avr 2020 | Pression normative
 

La Confédération européenne des Détaillants de Tabac (CEDT) – présidée par l’autrichien Peter Schweinschwaller et dont Philippe Coy est vice-président (voir 31 janvier) – vient d’adresser un courrier à la DG Santé de la Commission européenne. 

Son objet : une demande de prolongation du délai au 20 mai, fixé pour l’entrée en vigueur de l’interdiction de vente des cigarettes et du tabac à rouler mentholés sur toute l’Union européenne (voir 2 janvier).

« Les buralistes européens ne pourront pas vendre la totalité de leur stock de produits, ayant un arôme caractérisant particulier, d’ici au 20 mai 2020 en raison de la baisse significative des ventes suite à la mise en œuvre des mesures de confinement » fait ressortir le courrier.