Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
22 Mai 2018 | Profession
 

Dans Le Losange de ce mois (voir Lmdt du 19 mai), un cahier central – signé « Interval, c’est local » – délivre des conseils pratiquo-pratiques sur un thème qui circule beaucoup en ce moment chez les buralistes : « travailler avec les circuits courts ». Ou « favoriser la consommation locale en 10 étapes et faire grimper sa marge à coup sûr ». Extraits :

1• Bien connaitre sa cible : comment se compose la clientèle ? Quel est son âge moyen ? Quel est son pouvoir d’achat ? (…) Si on a du mal à la cerner, on peut aussi l’interroger : qu’est-ce que vous aimeriez trouver comme produits locaux dans mon bureau de tabac ?

2• Sélectionner ses produits locaux : quelles sont les spécialités locales ? Y a-t-il des producteurs locaux ? Internet constitue l’outil idéal de sélection des sources (…) Il convient de lister les fabriques et producteurs locaux (…) Dans une région touristique, la sélection se porte naturellement sur les souvenirs.

3• Faire venir à vous les fournisseurs et profiter de toutes les opportunités : rien de mieux que le contact humain. De plus, on vend bien ce qu’on connait bien.

4• Négocier soigneusement les prix : il s’agit de composer un choix de produits, de préférence à forte rotation.

5• Prendre contact avec les partenaires possibles : par exemple, une promotion temporaire aux clients de tel coiffeur ou tel autre commerçant voisin.

6• Mettre vos produits en valeur et communiquer : diversité de l’offre ne veut pas dire fouillis. N’hésitez-pas à structurer votre espace (…)

7• Nourrir le lien avec le public : créez une page sur les réseaux sociaux et partagez régulièrement vos découvertes (…) Annoncez la distribution d’un nouveau produit local ou l’organisation d’une séance de dégustation.

8• Faire participer les clients : faites vivre vos produits, surtout les nouveaux.

9• Surprendre sa clientèle : mettez en place des objets qui vont les surprendre. Ainsi, ils prendront mieux conscience de votre démarche de diversification et du foisonnement qu’elle suppose (…)

10• Être l’ambassadeur de votre localité : votre enthousiasme à l’égard des produits locaux traduira votre enthousiasme à l’égard de votre région. Et l’enthousiasme, c’est contagieux !