Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
21 Mar 2019 | Pression normative
 

Le conseil municipal de Tours s’est prononcé, ce lundi 18 mars, sur la verbalisation des incivilités liées à l’environnement sur la voie publique.

Depuis le 1er septembre, la brigade verte (constituée de huit agents) était en place pour sensibiliser sur les déjections canines, les jets de mégots ou encore les ordures ménagères ainsi que déchets laissés à l’extérieur des conteneurs.

•• Les amendes seront graduées en fonction des incivilités : de 35 euros pour une poubelle qui n’est pas rentrée à 68 euros pour un mégot, ou même 135 euros pour un encombrant.

Mais un des agents de la Brigade Verte reconnait qu’il sera sans doute très compliqué de prendre les contrevenants en flagrant délit. Il faudra leur demander leur carte d’identité. Cela ne sera pas simple. Il estime surtout être là pour apprendre les gestes civiques. Il y a un gros travail à faire sur ce plan.

•• Par ailleurs, la ville – 650 corbeilles de rue – compte mener une réflexion sur la distribution de cendriers de poche.

La brigade verte va aussi demander aux propriétaires de bars et brasseries d’en mettre sur les tables de leurs terrasses.