Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
15 Juin 2018 | Pression normative
 

Autre réaction, suite aux consultations d’hier au Secrétariat d’État à l’Écologie (voir Lmdt de ce jour et du 14 juin). Celle de Japan Tobacco International France dont nous reproduisons le communiqué : 

« JTI a répondu positivement à l’invitation de Madame Brune Poirson, secrétaire d’État auprès du ministre d’État, ministre de la Transition écologique et solidaire afin de discuter de l’enjeu environnemental liée aux mégots de cigarettes et de travailler de façon constructive à l’élimination de ce problème, en concertation avec l’ensemble des acteurs concernés.

« JTI est déterminé à réduire la quantité de déchets liée aux produits du tabac et à améliorer leur traitement. C’est pourquoi nous participons déjà activement à plusieurs programmes dans le monde, tels que des campagnes de sensibilisation ou la distribution de cendriers de poche, en collaboration avec de nombreuses associations et collectivités locales.

« Malheureusement, en France, la réglementation concernant les produits du tabac est la plus stricte au monde et interdit aux fabricants de tabac de participer au financement de campagnes de prévention ou de soutenir des initiatives environnementales.

« Selon le porte-parole de JTI, « JTI est prête à soutenir certaines initiatives environnementales ou à participer au financement de campagne de prévention et d’éducation si le gouvernement nous l’y autorise en modifiant la réglementation en vigueur. »   

« JTI rappelle par ailleurs qu’une proposition de directive est actuellement en cours de discussion au niveau européen et qu’il paraît nécessaire d’attendre l’adoption définitive de cette dernière qui fixera un cadre européen harmonisé. »