Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
12 Mai 2018 | Pression normative
 

Dans un entretien à La Provence (édition du 11 mai), Brune Poirson (secrétaire d’État auprès du ministre de la Transition écologique et solidaire) revient sur le plan anti-gaspillage du Gouvernement et évoque l’économie circulaire.

•• Au détour d’une réponse, elle déclare textuellement : « nous allons mettre à contribution les fabricants de cigarettes, afin d’aider, à raison de quelques centimes par paquet ou par la mise à disposition d’outils, les collectivités à collecter les mégots. »

•• « Quelques centimes par paquet » … on serait en droit de demander des précisions. « Mise à disposition d’outils » : les fabricants vont-ils devoir prendre en charge la fabrication et la mise à disposition de cendriers (de rue, de poche, etc.) ?

À suivre.

•• Certes, Brune Poirson, en mal de notoriété, se trouve fragilisée dans la perspective d’un remaniement gouvernemental dont la rumeur s’étend dans les cabinets ministériels.

Mais on sait l’attachement du Premier ministre à ce sujet de l’économie circulaire qui a besoin de quelques exemples spectaculaires pour être perceptible aux yeux de nos concitoyens (voir Lmdt des 11 mai ainsi que des 24 et 26 avril).