Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
4 Sep 2018 | Pression normative
 

La Semitan (Société d’Économie mixte des Transports en Commun de l’Agglomération nantaise) lance, à partir du 17 septembre, une expérimentation de cendriers sur quatre stations de tramway. Il s’agit de sa contribution à l’opération « Zéro Mégots », lancée par la JCE (Jeune Chambre économique) avec Nantes Métropole.

Ces cendriers, conçus et fabriqués par une entreprise locale, seront posés les 13 et 14 septembre.

•• Trois objectifs sont fixés : améliorer la propreté des stations tramway en limitant le nombre de mégots jetés par terre (chaque année, 10 tonnes de mégots finissent au sol à Nantes) ; lutter indirectement contre la pollution des eaux ; recycler ces déchets qui seront collectés pour être revalorisés.

•• Au 1er août, l’opération « Zéro Mégots » a déjà mis à disposition de 50 cafés et bars volontaires – du secteur Feydeau-Commerce-Bouffay – des cendriers de terrasse.

Ces établissements se sont engagés à assurer le vidage des cendriers et à apporter les mégots collectés dans un comptoir du tri. Par ailleurs, 10 000 cendriers de poches ont été distribués, soit 200 par établissement volontaire.

•• L’entreprise bretonne MéGo ! (voir Lmdt du 8 juillet) a été chargée de donner une seconde vie aux mégots collectés, qui deviendront des pots à crayons, du mobilier urbain et même … des cendriers !

Olivier Dardé, président de l’association de commerçants Plein Centre, a salué l’initiative : « J’ai moi-même une terrasse et on voit bien que les clients ne sont pas trop disciplinés sur les mégots. Il est donc important de fédérer les bar-restaurants mais aussi de faire prendre conscience aux gens de l’importance du geste citoyen ».

•• Nantes Métropole a investi 30 000 euros dans cette opération. Le dispositif pourrait être pérennisé à l’issue de la phase expérimentale de six mois.