Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
7 Déc 2020 | Pression normative
 

La mairie de Séméac (4 800 habitants, près de Tarbes) vient de mettre en place des « boîtes à clopes » (cendriers collecteurs) dans des espaces particulièrement fréquentés.

Jaune poussin, ils arborent une petite phrase humoristique afin d’inciter les fumeurs à y jeter leur mégot.

En partenariat avec l’association environnementale « Tree6clop », cinq cendriers ont été installés par les services techniques communaux à proximité des buvettes du stade de foot et de rugby, d’un complexe sportif et des deux boulodromes.

Les mégots ainsi récoltés seront envoyés à l’association qui, grâce à un petit container et un carton de renvoi préétabli, les redirige vers la société MéGo !  basée à côté de Brest (voir 7 juin et 14 février 2019).

« Dans le département, Séméac est la première commune à intégrer ce dispositif. Nous espérons que cela fera des émules (…) Une étude a montré que ce dispositif permet de réduire de 46 % le nombre de mégots jetés à terre. Chacun à son niveau peut agir, alors merci par avance aux fumeurs pour leur geste écocitoyen ! » conclut le maire dans La Dépêche du Midi.