Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
8 Déc 2020 | Pression normative
 

Annoncé il y a un an, la collecte des mégots a commencé comme prévu en 2020 à Moulins. Cinq collecteurs ont été installés. Quinze autres vont suivre en 2021. 

Les implantations ont été choisies à dessein, sur des sites très fréquentés : entrées de l’hôpital, de la Mission locale pour l’emploi,  de l’école de la Croix-Rouge d’un lycée et du commissariat. Non pas que les policiers soient particulièrement fumeurs mais les lycéens d’un autre établissement scolaire, juste à côté, ont l’habitude de s’abriter sous le préau du commissariat.

« Le collecteur devrait se remplir en un mois, en moyenne. Nos services les videront et changeront un contenant fourni par la société MéGo !. Ce sera toujours plus facile que de ramasser les mégots par terre », souligne, dans La Montagne, le chef du service de gestion opérationnelle des commissariats de l’Allier.