Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
17 Avr 2015 | Pression normative
 

MégotsMégots, déjections canines, papiers sales … Un décret vient de faire grimper de 35 à 68 euros le montant de l’amende contre les incivilités « propreté » dans les grandes villes. La ville de Paris, qui demandait depuis plusieurs années des sanctions plus dissuasives, annonce une application dans les prochaines semaines, « le temps d’imprimer les nouveaux carnets ». 

La ville de Paris a, cependant, décidé d’accorder un léger délai spécifique pour les fumeurs qui jettent leurs mégots sur le trottoir. Les 30  000 poubelles équipées d’éteignoirs n’étant pas encore toutes installées dans les vingt arrondissements de Paris, les 496 agents habilités à verbaliser les fautifs ne commenceront à sanctionner qu’à partir du mois de septembre.

La ville de Paris estime à 350 tonnes la quantité de mégots ramassés chaque année (voir Lmdt des 28 juin 2014 et 4 décembre 2013).

Les fumeurs eux-mêmes, interviewés dans Le Parisien, ne sont pas contre, mais soulignent que le « vrai problème c’est qu’il n’y a pas assez de cendriers, de poubelles ou de sachets pour ramasser les crottes. Les gens sont prêts à faire des efforts, mais on ne les y encourage pas ».