Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
19 Déc 2019 | Pression normative
 

L’Assemblée nationale a voté, dans la soirée de ce mercredi 18 décembre, la création de nouvelles filières pollueur-payeur, notamment dans les secteurs du bâtiment et du tabac, l’une des mesures-clés du projet de loi pour une Économie circulaire et contre le Gaspillage (voir 7 juillet).

Le principe de ces filières REP (« Responsabilité élargie du Producteur ») est d’exiger des professionnels de contribuer financièrement à la gestion et au traitement des déchets liés à leurs produits. Celle sur le tabac devrait financer, par exemple, la récupération des mégots dès 2021, notamment sur les plages.

« Les industriels du tabac sont d’accord. En tout cas, ils ont compris qu’ils n’avaient pas le choix » a souligné la secrétaire d’État Brune Poirson, selon Le Figaro (voir 4 et 6 octobre).

À suivre.