Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
7 Sep 2019 | Pression normative
 

Christian Estrosi a lancé, ce vendredi 6 septembre, un nouveau dispositif de lutte contre les incivilités.

« Nous serons intraitables contre ceux qui souillent la ville ! » a prévenu le maire de Nice.

« Les dépôts sauvages, jets de mégots et déjections canines coûtent 6 millions d’euros chaque année à la ville ! … Malgré les alternatives que nous développons :  déchetteries, cendriers portatifs et 4 millions de sacs canins distribués … malgré tous nos avertissements et les PV, ça continue. J’ai donc décidé de passer à la vitesse supérieure » a-t-il insisté.

•• Outre les 78 panneaux d’avertissements disposés dans toute la ville, la municipalité joue sur des amendes plus que dissuasives : jusqu’à 450 euros pour un mégot ou une déjection canine, 15 000 euros pour un dépôt sauvage.

•• Dès ce vendredi, les médiateurs « Propreté » ont commencé à faire le tour des boutiques pour distribuer des affiches aux commerçants.

Le premier, c’est le tabac-presse « Le Virginie » en face de la gare de Riquier. Bon accueil des buralistes, tout disposés à relayer le message. « Merci de jouer le jeu ! » a salué l’adjoint en charge de la Propreté, Pierre-Paul Léonelli.