Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
2 Août 2017 | Observatoire
 

La question peut paraître saugrenue, mais quand même.

Plus d’un Français sur six (15 %) reconnaît jeter des mégots par la fenêtre de son véhicule. C’est une récente étude Ipsos pour Vinci Autoroutes (auprès de 2 192 personnes du 14 au 18 juillet) qui le révèle.

D’ailleurs, 35 % reconnaissent qu’il leur arrive d’envoyer par cette même fenêtre des déchets divers : papiers, emballages, mouchoirs, restes alimentaires, etc.

Encore surprenant : près d’un Français sur cinq estime que jeter un mégot par la fenêtre est un geste sans conséquences graves.

Manifestement, la « pédagogie » par les impressionnantes images de récents incendies ne suffisent pas. Comme quoi, la prévention est un combat long, ingrat et obstiné.

Au passage, un commentaire que l’on a pu lire dans Le Parisien / Aujourd’hui en France de ce lundi 31 juillet : « ce type de comportement est difficilement justifiable mais il est vrai qu’il peut être incité par la décision de la quasi-totalité des constructeurs de ne plus proposer de cendrier, ou alors de le faire en option » (un journaliste essayeur de la presse automobile).