Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
12 Mar 2021 | Pression normative
 

En attendant la mise en place opérationnelle de la REP Mégots (voir 24 février 2021) … les collectivités locales commencent à s’organiser par elles-mêmes.

À Esbly (10 kilomètres de Meaux),c’est la nouvelle municipalité qui reprend un projet de la précédente : l’opération « Stop Mégot », retardée pour cause de Covid, va désormais se concrétiser. Ceci à partir du 5 juin, Journée mondiale de l’Environnement.

Pour se faire, la mairie s’est associée à EcoMégot, qui assure une prestation complète depuis la communication et la fourniture du matériel nécessaire, jusqu’à la récupération et le recyclage des mégots (voir 4 mars et 13 janvier 2020).

•• Le principe de « Stop Mégot » consiste à installer, aux endroits où l’on trouve le plus de mégots jetés à terre, des bornes de collecte. Dans un premier temps, dix seront installées dans la commune aux endroits les plus fréquentés du centre-ville : de la gare au centre culturel.

L’opération, subventionnée à hauteur de 2 500 euros par le Département, représente un budget total de 7 000 euros réparti sur trois ans.

••  La municipalité s’est associée dans cette démarche avec des collégiens de l’Espace Jeunesse qui ont, entre autres, réalisé les photos destinées à être utilisées comme affiches pour communiquer.

« Les jeunes sont très sensibles à la préservation du cadre de vie de leur ville, comme à la protection de la nature en général. Je suis certain qu’ils vont être moteurs tout au long de « Stop Mégot » assure la responsable de l’Espace Jeunesse dans La Marne.

« Ils ont déjà dans l’idée d’y associer une communication sur les dangers du tabac, tant pour la santé que pour l’environnement. Diminuer la consommation de tabac reste, en effet, la solution la plus efficace pour diminuer le nombre de mégots dans la nature ».