Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
13 Août 2018 | Pression normative
 

L’intelligence de la simple observation de la nature. Et l’on y verra meilleur recours que les règlements inapplicables et les interdictions qui visent à stigmatiser.

Six corbeaux ont été spécialement dressés pour le ramassage des mégots et de petits déchets sur tout le site du parc de loisirs du Puy-du-Fou, vient d’annoncer Nicolas de Villiers (son directeur).

L’idée a germé dans l’esprit de l’un des fauconniers du Puy-du-Fou, très au fait de l’intelligence intuitive et du goût du jeu de certains volatiles. Ainsi, les corbeaux en question ramassent des mégots pour les ramener dans une sorte de boite où, à chaque dépôt de petit déchet, un mécanisme se déclenche pour délivrer l’une de ces croquettes dont raffolent particulièrement les corbeaux. « Très rapide », un corbeau est capable de « remplir un seau » en trois quarts d’heure.

Le fils de Villiers y voit aussi une opération pédagogique : « l’objectif n’est pas seulement de nettoyer car les visiteurs sont globalement respectueux de la propreté, mais cela montre aussi que la nature elle-même peut nous apprendre à faire attention à l’environnement. »