Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
3 Mar 2018 | Profession
 

Il savait évoquer son métier, exercé dans un tout petit débit du centre de Mulhouse mais où l’activité était incessante.

Son œil malicieux, son accent inimitable et son érudition vous embarquaient dans une lointaine époque où l’on était « buraliste-notable » avant d’être « buraliste-frontalier ».

Administrateur de la Confédération de 1975 à 1996, Maurice Henni nous a tiré sa révérence, à 85 ans. Et ses obsèques ont lieu ce matin à Mulhouse.

•• Dans un message aux présidents, la Confédération rappelle que « ceux qui l’ont côtoyé ont en mémoire un grand homme, à plusieurs titres. »

•• Le président de la chambre syndicale des buralistes du Haut-Rhin, Thierry Lefebvre regrette que « l’une des mémoires vivantes de notre Confédération vienne de nous quitter. »

Il y a peu, Maurice Henni mettait un point d’honneur à participer au repas concluant l’assemblée générale de la chambre syndicale dont il avait assuré longuement la présidence en son temps. Il y égrenait les anecdotes avec la douce ironie de ceux qui observent les mutations d’une société sans que la nature humaine ne change.

•• Éve Herboux-Gevel, ancienne collaboratrice de la Confédération, se remémore « un vrai personnage tant physiquement que moralement avec une finesse d’esprit que peu de gens connaissait. C’était un pur, il pouvait être entêté, il aimait les gens sincères. »