Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
23 Mar 2017 | Institutions
 

Matthias Fekl aura réussi à se frayer une place jusqu’à l’un des postes les plus prestigieux du Gouvernement à la faveur de difficultés de deux ministres éphémères : Thomas Thévenoud qu’il remplace au Commerce extérieur en 2014 (voir Lmdt des 15 et 4 septembre 2014), puis Bruno Le Roux qui vient de démissionner (voir Lmdt des 22 septembre 2016 et 13 novembre 2015).

Agé de 39 ans, Matthias Fekl, avait été élu député PS du Lot-et-Garonne en 2012. Après avoir été, notamment, conseiller du Président du Sénat, le socialiste Jean-Pierre Bel, de 2011 à 2012. Dans le Lot-et-Garonne, sollicité régulièrement par les acteurs de la filière tabac, c’est toujours mollement qu’il se sera manifesté.

• Juste le temps de poser une question écrite (déposée le 4 juin 2013) … sur la subvention sécurité des buralistes, demandant son extension à certaines dépenses de sécurisation au domicile et la mise en place d’un système de vidéo-protection à l’extérieur des débits de tabac.

 En novembre dernier, c’est avec sa double casquette, qu’il était présent à l’inauguration de panneaux photovoltaïques dans les séchoirs d’un tabaculteur de Puch d’Agenais (voir Lmdt du 14 octobre 2016).