Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
12 Juil 2020 | Pression normative
 

L’idée a été relancée, spectaculairement, l’an dernier sur trois plages marseillaises (voir 1er juin 2019), ainsi qu’à Cassis ou les Saintes-Maries-de-la-Mer. Ceci après la pionnière, La Ciotat, où la toute première plage non-fumeur a vu le jour en 2011 (voir 30 juillet 2013). 

Martigues a basculé avec cinq plages sans tabac depuis le 10 juillet et pour toute la durée de la saison estivale. En poussant la mesure à des « plages sans déchets ».

« Les porte sacs-poubelles, habituellement mis en place sur les 2 principaux sites surveillés, seront retirés et des zones de tri seront installées en arrière-plage, à proximité des parkings » annonce la Ville.

« Pour les plages sans tabac, un arrêté municipal va être affiché afin d’instaurer ce nouvel usage sur les sites. Dans la continuité de l’interdiction des chichas, les objectifs de cette démarche sont de réduire l’initiation au tabagisme, notamment chez les jeunes ; limiter l’exposition au tabagisme passif ; favoriser un espace public sain et convivial  ; préserver l’environnement en éliminant la présence de mégots et en prévenant les risques de brûlure et d’incendie » explique la municipalité.