Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
26 Nov 2020 | Trafic
 

Les policiers du groupe de lutte contre le trafic de cigarettes, plus communément appelé le groupe « Clopes » (voir 15 septembre), viennent de boucler une nouvelle affaire. 

•• Les enquêteurs travaillaient sur un « tuyau » selon lequel un Bosniaque fournissait de grosses quantités de cigarettes de contrebande à des petits revendeurs marseillais. Ils ont localisé son domicile et son stockage à Saint-Mitre-les-Remparts (près de Fos-sur-Mer).

« On savait que c’était dans une sorte de camionnette blanche parce qu’il la montrait sur des vidéos », détaille, dans La Provence, un proche du dossier. Sous le pseudo « Marlboro top », le suspect de 32 ans faisait la promotion « avec en bonus des briquets cadeaux et des jeux à gratter ».

•• Ce jeudi 19 novembre, alors qu’il avait envoyé un complice livrer deux lots d’une centaine de cartouches dans le 15ème arrondissement de Marseille, un autre coursier et le semi-grossiste bosniaque ont été arrêtés. Dans la camionnette, les policiers ont saisi 1 540 cartouches.

« Il en vendait environ 1 500 par semaine. À 50 euros chacune alors qu’il les achetait à son propre grossiste 30 euros ». Un bénéfice net de 120 000 euros par mois. Les policiers ont aussi découvert un revolver et des munitions de pistolet-mitrailleur.

•• La brigade a reçu les félicitations du Préfet de Police et de la Procureure de la République de Marseille. Après 18 mois d’existence, ça n’est pas un hasard si le travail des six enquêteurs – une centaine d’interpellations et 13 000 cartouches – est mis à l’honneur.