Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
10 Avr 2019 | Pression normative
 

Dès le 1er juin, il sera interdit de fumer sur les plages Borély et Pointe Rouge. Une première dans la capitale phocéenne, inspirée de sa voisine La Ciotat qui a été pionnière d’une « plage sans tabac » en 2011.

Dès l’été dernier, Yves Moraine, maire (LR) des 6e et 8e arrondissements de Marseille s’était positionné pour expérimenter le dispositif à Marseille, et cela, avant tout, pour les déchets.

Il fait pour l’instant confiance aux effectifs présents :  CRS, maîtres-nageurs municipaux ou police municipale, « pour faire respecter l’arrêté municipal ». Le prix de l’amende n’est « pas encore fixé officiellement ». Elle devrait se trouver dans les standards des sanctions qui se prennent dans le cadre de l’interdiction de fumer dans les lieux publics, soit 68 euros.

L’élu des arrondissements croit beaucoup « à la vocation familiale » de la plage de la Pointe-Rouge, à l’image de ce qui s’est fait à La Ciotat et voudrait à terme, l’étendre à toutes les plages du Prado. « On va faire un test avec ces deux-là, et on verra l’été prochain avec du recul ».