Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
28 Mar 2018 | Trafic
 

Évidemment. Marseille reste une plaque tournante du trafic de tabac venant d’Algérie, premier pays fournisseur du marché parallèle français (voir Lmdt du 6 juillet 2017).

17,2 tonnes de tabac y ont été saisies par la Douane, l’année dernière.

Soit + 52 % par rapport à 2016.

Sans compter la découverte, à l’aéroport de Marignane, de 55 000 paquets vides destinés à accueillir des cigarettes de contrefaçon, destinées manifestement au marché belge.

« Pour les cigarettes, on explique cette progression par l’affinage considérable de nos méthodes de ciblage, on a maintenant bien compris comment fonctionne cette fraude » assure le directeur régional de la Douane, Guy Jean-Baptiste (photo), à La Provence (édition du 23 mars).