Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
11 Avr 2020 | Profession
 

Certes, le « tsunami » du Coronavirus a bouleversé et brouillé la donne du marché du tabac (surchauffe des ventes en régions frontalières et désorganisation à l’intérieur). Ce n’est pas une raison pour ne pas prêter attention aux chiffres de juste avant les temps forts de la crise, ceux du premier trimestre.

Façon d’anticiper sur les tendances de l’après … au-delà de toutes les incertitudes. Sachant que nous en sommes à la dernière année de la trajectoire fiscale initiée à l’automne 2017 (le paquet à 10 euros).

Et que l’année dernière, le marché officiel du tabac en France s’était soldé par -7 % en volume et +2,5 % en valeur.

•• En volume (par rapport au 1er trimestre 2019).

marché global : -7,3 %
cigarettes : -9,1 %
tabac à rouler : -1,6 %
cigares / cigarillos : -4,8 %

•• En valeur (par rapport au 1er trimestre 2019).

marché global : +5,6 %
cigarettes : +3,4 %
tabac à rouler : +15,4 %
cigares / cigarillos : +9,8 %