Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
6 Déc 2016 | Institutions, Profession
 

Valls Buralistes 2Alors que Manuel Valls vient de confirmer ses intentions présidentielles, il n’est pas inintéressant de revenir sur son attitude par rapport aux buralistes, ces dernières années : une position à géométrie variable en fonction de sa situation au sein du Gouvernement … et de la montée en puissance, en son temps, de Marisol Touraine auprès de François Hollande.

•• C’est au titre de ministre de l’Intérieur que l’ancien secrétaire des jeunes socialistes – il n’a d’autre expérience que celle de la politique – s’intéresse aux buralistes et singulièrement à leur sécurité. Il est vrai que son expérience de maire à Evry l’a amené à réfléchir concrètement au sujet de la tranquillité, toute relative, des zones commerçantes.

C’est ainsi qu’il a reçu Pascal Montredon, place Beauvau, à deux reprises (voir Lmdt des 30 novembre 2012 et 11 octobre 2013).

Et c’est toujours sur le thème de la sécurité qu’il s’est adressé, par l’intermédiaire d’une vidéo, au congrès des buralistes (voir Lmdt du 18 octobre 2013).

•• Mieux, Manuel Valls consacrera une heure un quart de son temps, le 12 février 2014, pour dialoguer avec tous les présidents de chambres syndicales de buralistes réunis en séminaire. L’occasion pour lui de saluer « la singularité des buralistes, acteurs économiques et créateurs de lien social : sans vous, la vie locale n’est pas possible ».

•• Et puis, le 31 mars 2014, Manuel Valls est nommé Premier ministre. Et puis, Marisol Touraine annonce le paquet neutre en septembre suivant (voir Lmdt du 28 septembre).

Dès lors, plus de dialogue avec les buralistes.

On ne connaîtra même pas l’opinion de Manuel Valls sur la trouvaille de la ministre de la Santé. Tout juste des rumeurs de conseils donnés par le Premier ministre à une ministre peu disposée à en prendre note (voir Lmdt du 19 août 2015).

•• Nul doute que le candidat Manuel Valls va bientôt reprendre contact avec les buralistes. Il pourra toujours revendiquer le récent « Protocole d’Accord sur la Modernisation du Réseau des Buralistes » (voir Lmdt du 15 novembre 2016), négocié et signé par un ministre de son Gouvernement, Christian Eckert (voir Lmdt du 16 novembre 2016).