Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
 

Une volée de bois vert ! C’est la réplique de l’écrivain-essayiste Christian Combaz à la manipulation de cette semaine sur les chiffres du marché du tabac (pour justifier de nouvelles hausses excessives) qui a enflammé les médias (voir Lmdt des 10 et 9 juillet).

Christophe HondelatteCela commence par : « Les mines cafardes des présentateurs qui nous annoncent que la consommation de tabac est repartie à la hausse ont beau n’impressionné personne, la litanie recommence tous les trois mois comme s’il s’agissait d’annoncer le taux d’inflation » (…)

Cela rebondit avec : « Quand les pourcentages baissent il y a toujours un reportage pour vous rappeler qu’il reste trop de fumeurs en France. Quand le prix du paquet augmente il y a toujours une Marisol pour plastronner sur le thème : patience on les aura » (…)

Et cela arrive à son terme de la façon suivante : « le vrai, le seul tabou semble être la question : de quoi les gens ont-ils besoin d’être consolés en se raccrochant ainsi à ces plaisirs humbles, addictifs, répétitifs, et quel est le profil de celui qui cherche la consolation ? C’est curieux mais sur ce sujet, les gouvernements sont incapables de fournir une réponse ».

Vous pouvez prendre connaissance de l’intégralité du texte sur le site « Nous sommes 13 millions de fumeurs adultes et responsables » (lien).