Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
1 Août 2019 | Trafic
 

À Lyon, en cœur de ville, la place Gabriel-Péri est l’un des gros points de vente de cigarettes de contrebande (voir Lmdt des 8 juillet et 19 avril). Et c’est là qu’un Algérien de 34 ans, habitant Villeurbanne, a été interpellé la semaine dernière en pleine transaction.

Il venait de réaliser plusieurs ventes et avait sur lui 8 paquets de Marlboro en provenance d’Algérie, ainsi que 150 euros. Il s’est rebellé au moment de son arrestation, avant d’être placé en garde à vue pour « importation en contrebande de produits de tabac manufacturés » et rébellion.

•• Il a, alors, nié les faits mais les investigations menées par les policiers du commissariat des 3e et 6e arrondissements ont permis d’établir qu’il vendait des cigarettes tous les jours … depuis le 15 juillet, au moins. Il faisait des allers et retours réguliers entre son point de vente et une voiture garée dans une rue voisine, qui servait de réserve.

•• D’ailleurs, le jour de cette interpellation, un individu a été vu en train de sortir de gros sacs de cette voiture, qu’il a cachés dans un hall d’immeuble. Soit … 190 paquets de cigarettes, que les enquêteurs ont aussitôt saisis.

L’homme, un Algérien de 20 ans habitant Vénissieux a été interpellé, à son tour, le lendemain place Gabriel-Péri, en possession de 6 paquets et de 50 euros. Et 2 cartouches ont été découvertes à proximité. Il a affirmé qu’il n’avait fait que rendre service à un ami.

•• Le tabac saisi a été détruit et, ce mercredi matin, deux autres vendeurs à la sauvette ont été arrêtés place Gabriel-Péri.