Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
2 Juin 2019 | Trafic
 

Le Grand-Duché est plus que jamais l’eldorado des fumeurs français mais aussi belges et dans, une moindre mesure, allemands (voir Lmdt des 18 et 16 février).

Selon des statistiques établies par son propre ministère des Finances, 3 milliards de cigarettes ont été vendues dans le petit état européen de 500 000 habitants en 2018. Soit 249 paquets de 20 cigarettes par an, par tête d’habitant, rapporte Vosges Matin (ce 31 mai). 

En réalité, les frontaliers représentent une très grosse part de la clientèle. Pour preuve ce reportage, sur la journée du jeudi de l’Ascension, dans les stations de Frisange, tout près de la frontière.

•• Pascal est venu du sud de la Lorraine mais rechigne à parler. « Oui, oui, on est nombreux à faire les courses pour les potes. Je ne prends pas un sou pour le faire. On se partage les frais » grogne l’automobiliste.

Il n’est pas rare de croiser ici des habitants de Côte-d’Or, prêts à parcourir 300 kilomètres, et qui remplissent des voitures pour les copains. Ils prennent le risque d’une forte amende douanière (750 euros) : la tolérance se limitant à l’achat de quatre cartouches par adulte.

•• Arrivé des Vosges, la veille, un homme de quarante ans a rejoint sa compagne qui vit à vingt kilomètres du Grand-Duché, près de Thionville. Ses deux missions du jour : le plein d’essence puis de cigarettes.

Cinq minutes plus tard, il ressort du magasin de la station Goedert avec deux gros pots et un carton de tubes : « Le pot à 40 euros me fait deux mois à raison de dix à quinze clopes que je fume par jour. Vu le prix en France, si je n’avais pas le Luxembourg à proximité, je ne serais plus fumeur aujourd’hui. Trop cher ».

•• À la pompe d’à-côté, un sexagénaire, son fils et sa petite-fille ont fait la route depuis Pompey, près de Nancy. « Je viens deux fois par mois. Je fume depuis l’âge de 14 ans. Mon père a arrêté à l’âge de soixante ans et il est mort rapidement quand même. C’est vrai que les prix deviennent fous en France et heureusement qu’on n’est pas trop loin du Lux’ : sinon, financièrement, ce serait chaud ».

•• Selon une étude récente, le paquet de 20 cigarettes est 81 % moins cher au Luxembourg qu’en France – et, forcément, cet écart est en hausse constante (+30 % depuis 2010) – alors que la France continue à augmenter ses prix. Le différentiel avec la Belgique atteint encore 30 %, alors qu’il se réduit, à environ 8 %, avec l’Allemagne voisine.