Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
23 Nov 2019 | International
 

Ces « cigarettes », qui viennent d’être autorisées au Grand-Duché, sont fabriquées en Suisse – à partir d’un chanvre cultivé sur place – par une jeune entreprise Koch & Gsell (voir 4 mai et 17 avril 2018). 

Selon France 3 Grand Est, il s’agit de pre-rolls ressemblant à des cigarettes, ne contenant ni tabac ni nicotine, mais du chanvre à moins de 0,2 % de THC.

•• La réglementation luxembourgeoise exige un taux de THC inférieur à 0,3 % et interdit la présence de tabac. « Ne sont pas considérées comme stupéfiant » précise le texte de loi, « les variétés destinées à un usage commercial à des fins non enivrantes pour lesquelles aucun potentiel d’abus n’est avéré d’après l’état actuel des connaissances en matière de toxicomanie ».

Concrètement, la commercialisation est très classique. Ces cigarettes seront vendues sous forme de paquets de 20. Le prix, par contre, est hors normes : 50 euros. L’État luxembourgeois appliquant, pour sa part, une taxe de 50 % sur le prix de vente (voir 8 octobre).

•• Le problème qui se pose, selon France 3, c’est encore une fois … l’achat transfrontalier.

Un consommateur français peut-il aller se fournir en cigarettes au chanvre chez le voisin luxembourgeois ? Acheter et consommer en France ce type de cigarettes constituerait-il une infraction ?Contacté par téléphone par France 3, le service presse de la Direction de la Douane s’est engagé à fournir une réponse… au plus vite : « nous allons interroger nos experts sur le sujet ».